Accueil Mode grande taille La réticence des grandes marques françaises sur la mode grande taille

montrer 6 de 57 articles

La réticence des grandes marques françaises sur la mode grande taille

grandes marques françaises sur la mode grande taille

10 mai 2017 0

Depuis toujours, les femmes de grande taille ont toujours été en reste dans le monde du mannequinat et de la mode. Aujourd’hui, même si certaines se sont rebellées, différentes marques de vêtements françaises restent encore perplexes en ce qui concerne l’insertion des tailles 42 et plus dans leur collection. Mais quelles sont les véritables causes de cette hésitation ?

Influence de la société

Vous avez sûrement remarqué que la majorité des magazines n’affichent en page de couverture, que des modèles de femmes minces. En fait, ce sont des stéréotypes à travers lesquelles les jeunes s’identifient. Du coup, elles peuvent constituer l’une des raisons pour lesquelles vous voulez absolument mincir et maintenir une taille 38 au maximum. Cependant, ces femmes ne sont pas le reflet de la réalité, car plus de 40% des françaises présentent une taille 44. Seulement, ces femmes ont depuis toujours été mal acceptées par la société. Ainsi, les entreprises ne trouvent pas l’intérêt de mettre en vente des vêtements pour des personnes qui voudraient eux-mêmes changer leur physique.

Des coutures plus compliquées

La morphologie des femmes rondes ne peut être généralisée comme celles des personnes minces. Chaque partie diffère d’un individu à l’autre. La conception des vêtements devient alors plus compliquée, puisqu’elle nécessite dans ce cas, plus d’étude et plus d’investissement. De même, ils doivent penser à des modèles spécifiques, qui puissent mettre en valeur les atouts, et camoufler les parties qui peuvent faire complexer les femmes pulpeuses. Bref, les grandes marques ne veulent tout simplement pas se casser la tête, alors que leur affaire marche déjà assez bien.

Une répercussion dans les chiffres d’affaire

Bien sûr, c’est la préoccupation première de toute société : les chiffres d’affaire. Avec tout ce que la société pense des femmes grande taille, les marques de vêtements ne veulent tout simplement pas se risquer à voir leur pourcentage de vente baisser, parce que les femmes « minces » ne veulent pas entrer dans une boutique où il est inscrit «articles de grande taille ». De même, la réalisation de ces vêtements nécessitera certainement plus de tissus et plus de matériels, sont oublier le fait d’engager des designers spécialistes dans le domaine. Cependant, tout porte à croire que la révolution est en route. Vous n’avez pas à vous morfondre, profitez de vos formes et profitez de la vie car il existe déjà des boutiques spécialisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *