Accueil Mode grande taille Asos travaille avec des mannequins fières de leurs rondeurs

montrer 6 de 71 articles

Asos travaille avec des mannequins fières de leurs rondeurs


6 novembre 2017 0

La plateforme d’e-commerce britannique Asosa misé sur le naturel. En effet, les mannequins qui présentaient la nouvelle collection de maillots de bain assument, sans complexe, leurs vergetures. Bref, on prône désormais le body positivism.

Bientôt, on assistera à la naissance de l’ère post-Photoshop qui ébranlera le milieu de la mode. Les marques comme Asos osaient afficher les zébrures au niveau des fesses des mannequins qui présentaient les nouveaux modèles de maillots de bain. Eh oui ! Pendant longtemps, les vergetures ont été considérées comme disgracieuses. Du coup, elles ont été systématiquement retouchées voire éliminées. Toutefois, le site Konbinia annoncé une révolution dans son article paru le 29 juin. Désormais, les stries ne subissent aucune retouche-photo.

Cet acteur de la fast fashion en ligne vise, avant tout, un public jeune et connecté. Il adapte ses offres en fonction des différentes morphologies : petite ou grande taille, ligne curve ou maternité. Bien entendu, cette bonne nouvelle a été bien accueillie par la communauté des internautes, aux vues des nombreux tweets dithyrambiques.

D’ailleurs, le rappeur Kendrick Lamar clame haut et fort dans son clip Humble : « Montrez-moi quelque chose d’aussi naturel qu’un fessier avec des vergetures ». A noter que cette vidéo a bénéficié de 235 millions de vues. Ces stries naturelles sont donc de véritables marques de féminité. Le phénomène prend de l’ampleur avec les mannequins plus size qui ne cachent plus leurs rondeurs et les tops seniors qui affichent leurs rides sans complexe durant les défilés Michael Kors et Simone Rocha. Force est de constater que la planète mode se veut plus libérée. D’ailleurs, ces dernières décennies ont été marquées par le culte de la perfection sur papier glacé. Pour y remédier, des efforts ont été constatés notamment sur le plan législatif.

Dans l’Hexagone, deux lois ont été votées dont une qui porte sur la santé des mannequins. Ces derniers devront donc contrôler systématiquement leur IMC auprès d’un médecin qui leur délivrera un Certificat Médical. Par ailleurs, une deuxième loi stipule que la mention « photo retouchée » est obligatoire sur les supports publicitaires. Les réactions sont mitigées et elles sont considérées comme insuffisantes voire maladroites. En sus, l’opinion publique considère que des législations contraignantes ne sont pas toujours positives. En outre, nombreuses sont les marques qui prônent la beauté au naturel et qui veulent faire le buzz. Ce genre d’initiatives vise surtout à apporter une image « Cool » à la marque.

Malgré le fait qu’Asos présentait des photos non retouchées de ses mannequins, et qu’il ait décidé de se lancer dans le Body positivism, la tendance n’est pas toujours suivie par ses pairs. D’ailleurs, les internautes s’interrogent sur le fait que la version italienne du site gomme les vergetures. Néanmoins, les plateformes françaises et anglaises affichent sans complexe les stries des mannequins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *